Entretien avec Cédric Fradin, président de la DFCG Normandie

« La DFCG est un lieu unique de rencontre et de partage »

Cédric Fradin, nouveau président la DFCG Normandie est CFO d’ALTITUDE INFRASTRUCTURE HOLDING depuis septembre 2019 après avoir été directeur financier du cabinet BDO France. Il intervient parallèlement comme enseignant vacataire à l’ISD Flaubert sur le thème de la transformation digitale de la fonction Contrôle de Gestion.

Cédric Fradin, vous animez le groupe Normandie de la DFCG depuis septembre 2019. Quelles sont vos objectifs ?

J’ai effectivement pris la succession de Francis Deau l’an passé dont je veux saluer, par la même occasion, l’immense travail au service de la DFCG Normandie.

A l’occasion de ce passage de témoin nous avons souhaité étoffer le bureau en passant de 6 à 12 membres. Ainsi, en doublant nos énergies, nous nous donnons les moyens d’atteindre nos deux principaux objectifs qui sont d’attirer de nouveaux adhérents en insistant sur l’intérêt qu’ils ont à rejoindre notre groupement et de trouver de nouveaux partenaires sur nos trois pôles (Rouen, Caen et Le Havre) pour l’animation d’évènements qui doivent être une réelle source d’enrichissement de nos échanges.

Une croissance que nous souhaitons favoriser en nous ouvrant davantage à la population des contrôleurs de gestion. Cela me parait d’autant plus indispensable qu’aujourd’hui les thématiques autour du pilotage de la performance et du management des organisations sont centrales. Nous souhaitons également nous rapprocher des professions connexes à la fonction finance appartenant notamment aux métiers de la RH, du juridique, de la fiscalité. Nous avons également le souhait d’accueillir des représentants de la fonction publique et des collectivités locales.

Parallèlement, nous nous sommes donc structurés autour de nos trois grands pôles géographiques pour être au plus proche de nos membres en nommant des représentants en local : Rouen avec Sylvain ROUSSEAU, Caen co-animé par Francis DEAU et Guillaume LEROY et enfin le Havre géré par Eric SCHULLER.

Vous développez également de nombreux clubs ?

En effet. Je pense en particulier à DFCG au Féminin qu’anime Valérie Blondel, DFCG Etudiants, DFGC Contrôle de Gestion, DFCG SI & Digital et DFCG Banques & Assurances.

Ces clubs doivent permettre à nos membres d’échanger sur des sujets sur lesquels ils présentent le plus d’appétence, de prendre de la hauteur et éventuellement de participer à la production de travaux que nous pourrions alors diffuser à l’ensemble de nos membres.

La DFCG doit être également, et c’est essentiel, un lieu de convivialité. Pour cela nous allons organiser plusieurs repas dans l’année pour maintenir ce lien si précieux entre chacun. Celui organisé en fin d’année dernière avait permis de réunir près d’une quarantaine de participants.

Selon vous, qu’est ce qui rassemble les financiers d’entreprise au sein de la DFCG ?

Il existe nombre d’événements périodiques auxquels nos adhérents peuvent assister. Nous nous efforçons de tenir un agenda mensuel en demandant à nos partenaires de nous soumettre des thèmes que nous validons collégialement pour être certain qu’ils mobilisent. Mais pour autant, au-delà d’informer, la DFCG se veut un lieu unique de rencontre et de partage. Nous entendons donc qu’il soit avant tout un espace d’échanges, d’entraide et de solidarité. Les liens qui nous unissent doivent permettre, à tout moment, de nous contacter pour trouver, en partageant sur nos expériences et expertises, les meilleures solutions à nos problématiques quotidiennes.