10 priorités pour un mandat : redonner confiance aux entreprises

Synthèse
vendredi 10 mars 2017

Les dirigeants français sont majoritairement optimistes pour l’avenir de leur entreprise et majoritairement pessimistes pour l’avenir de notre pays. Tel est le constat paradoxal de l’étude « Redonner confiance aux entreprises » menée par la DFCG. Derrière ce paradoxe, les dirigeants français croient aux opportunités d’une croissance individuelle qu’ils maîtrisent mais pensent qu’elles seraient empêchées à l’échelle du pays.

C’est donc l’environnement, à la fois macro-économique, réglementaire, fiscal, politique et social, qui pèse sur le dynamisme collectif et sur la croissance, créant un « climat » de défiance. Il est donc essentiel de redonner confiance aux entreprises en agissant sur les bons leviers. Les dirigeants issus des élections nationales de 2017, présidentielles et législatives, auront une responsabilité cruciale : redonner confiance aux
entreprises et favoriser ainsi un réel rebond économique, ou laisser s’accroître la défiance et accélérer le décrochage.