1/2 journée – Optimiser sa trésorerie pour rebondir

Top 2 des priorités du DAF 2021 : Gestion du cash

Informations pratiques

Formateur(s)

Isabelle Crouzille

Directrice financière

DAF à temps partagé, elle est spécialiste de l’amélioration des prévisions trésorerie et enseigne à Audencia notamment.

14 mars 2022 4 H - 1 jour(s)De 09:00 à 13:0013 septembre 2022 4 H - 1 jour(s)De 09:00 à 13:00

A distance

Tarif adhérent DFCG : 375€ HT

Tarif non-adhérent DFCG : 425€ HT

Matériel requis :

Ordinateur

1/2 journée expert

Recommandations :

  • Avoir une bonne compréhension des flux financiers de l’entreprise.
  • Avoir réfléchi à la capacité de rebond de l’entreprise.

Pour qui ?

  • Dirigeants et directeurs financiers de PME-PMI.

Objectifs pédagogiques :

  • Savoir formaliser ses prévisions de trésorerie.
  • Estimer sa capacité court terme à rebondir.
  • Mobiliser les ressources nécessaires tant internes qu’externes.

Compétences acquises :

Identifier les éléments de progrès dans la gestion de la trésorerie.
Savoir mobiliser les opérationnels dans l’optimisation du cash.
Sécuriser les prévisions de trésorerie.

Présentation générale :

Depuis mi-mars 2020, les prévisions de trésorerie sont devenues le point central de la survie de l’entreprise. L’urgence passée, il est nécessaire de prendre de la hauteur afin d’assurer le rebond de l’entreprise. La gestion de trésorerie « révisée » doit permettre de piloter en interne et être la base d’une communication constructive avec les partenaires financiers.

Points forts de la formation :  Les entreprises présentes pourront exposer leurs problématiques ; l’apport théorique et la réflexion commune permettront une mise en œuvre immédiate.

Programme :

Tour de table : les cas en présence.

  • Etat de votre trésorerie : situation structurelle/situation conjoncturelle.
  • Approche statique par le bilan.
  • Tableau de financement.
  • Etablir / valider les causes de variation.

La mission du trésorier en temps de crise : assurer la liquidité.

  • Valider les flux significatifs.
  • (Ré)organiser les sources de communication interne du trésorier (en particulier avec la sphère non financière).
  • (Ré)formaliser les flux d’information.

Actualiser ou bâtir rapidement les prévisions de trésorerie.

  • Définir l’horizon pertinent.
  • Prévisions à court terme (quelques mois).
  • Prévisions à très court terme (10-15 jours).
  • Réflexion sur les difficultés.

Les financements mobilisables à date.

Adapter son reporting en interne et externe (financeurs).

  • Déterminer des paramètres et indicateurs nécessaires.
  • Les attentes des banquiers et les informations clés à fournir.

Vous avez des questions sur cette formation et souhaitez avoir plus de renseignements ?

Contactez-nous