Espace documentaire





0

Observatoire International du Performance Manager – Résultats 2020

Contact : DFCG

Le Manager de la Performance à l’heure du digital, du big data et de l’Intelligence Artificielle.


Présentation de l’étude :
L’Observatoire International du Manager de la Performance, a été lancé fin 2010 par la DFCG sous l’impulsion de Frédéric DOCHE, en partenariat avec le cabinet Décision Performance Conseil. Il publie les résultats de son enquête pour la neuvième année consécutive. Comme chaque année, des praticiens exerçant dans 33 pays et sur différents continents (Europe, Amérique, Asie, Afrique…) ont accepté de répondre à l’appel. Tous les profils d’entreprise, en taille et en chiffre d’affaires mais aussi de multiples secteurs d’activité (banque, distribution, media, énergie…) sont représentés. Depuis plusieurs années, le contrôle de gestion ne se réduit plus à sa simple fonction de contrôleur financier ou de producteur de tableaux de bord. Le terme de manager de la performance apparaît donc de plus en plus fréquemment au sein des directions financières. Ainsi l’Observatoire International du Contrôle de Gestion s’est transformé en Observatoire International du Manager de la Performance (en anglais International Observatory of Performance Management IOPM). Ainsi, face à ces enjeux, la 9ème édition de l’observatoire met l’accent sur l’impact du digital sur la fonction du contrôle de gestion et sur les évolutions de la profession. Le tronc commun du questionnaire porte toujours sur les méthodes, les processus et les activités du Contrôleur de Gestion. L’étude a été menée par un groupe de travail de membres de la DFCG, présidé par Frédéric Doche, coprésident du groupe « Contrôle de Gestion » de la DFCG et président-fondateur de Décision Performance Conseil. La majorité des entreprises doivent s’adapter aux nouvelles demandes des marchés et doivent aller plus loin dans l’exploitation et l’analyse des données allant souvent jusqu’à imaginer de nouveaux business models et de nouveaux services. Les entreprises doivent développer de nouveaux modes de gestion de l’information qui ne répond plus seulement aux contraintes règlementaires. Cette étude montre qu’aujourd’hui une démarche de transformation est définitivement lancée. Le pilotage de la performance n’est plus seulement la mesure du degré de réalisation d’un objectif, mais aussi l’exécution et le suivi de l’application de la stratégie d’entreprise.


Synthèse des Résultats de l’Observatoire :
L’édition 2020 de l’Observatoire International du Manager de la Performance, menée pour la 9eme année dans 33 pays, met en évidence l’évolution croissante du contrôleur de gestion vers un rôle de Manager de la Performance et l’importance de la transformation digitale au sein de la fonction finance. Cette année encore, nous constatons une diminution de la part du temps consacré au Plan&Budget et à la production de reporting, diminution plus marquée dans les grandes structures que dans les petites, et en particulier aux Etats-Unis (reporting 36% US, 55% Europe). Le Rolling Forecast continue à progresser (+ 3 points). Nous notons une forte progression du temps consacré aux Reprévisions. Les tendances pour les prochaines années se portent sur l’Animation avec les opérationnels, les Business Reviews et les Reprévisions, ces priorités étant déjà fortes aux Etats-Unis. Une confusion persiste sur le rôle du SI et sur la portée du contrôle interne au vu de l’évaluation de valeur ajoutée.
La transformation digitale est une priorité pour le manager de la Performance : La majorité des répondants (82%) considère le Big Data comme déterminant pour la mesure de la Performance, mais affirme ne pas suffisamment maîtriser le sujet. Les principales attentes vis-à-vis du digital sont le prescriptif, la rapidité et le prédictif. Au programme des 3 prochaines années : BI Avancé (53%), Data visualisation (47%) et RPA (41%), les techniques d’Intelligence Artificielle étant encore très naissantes (2%).
Pour nourrir ces projets, la donnée est un carburant essentiel et la gouvernance des données est une priorité mais plutôt pour les grandes entreprises (64% vs 32%). Face à ces challenges, les axes de progression de compétences des managers de la performance sont les soft skills et le data management.


Être plus efficient sur ces tâches courantes, tirer le meilleur parti du digital et des données de l’entreprise, adapter ses compétences techniques et surtout humaines, permettront au contrôleur de gestion de jouer le rôle à valeur ajoutée de Manager de la Performance.


Document(s) :

  • Vous devez vous inscrire ou vous connecter à l'aide de vos identifiants pour télécharger ce document

 

twitter du directeur financier facebook du directeur financier facebook du directeur financier