Quels leviers d’économies activer en période de crise? L’avis des directions financières

Étude
lundi 24 juin 2013

Le constat dressé par l’INSEE il y a quelques mois est inquiétant : dans un contexte économique incertain, la situation financière des entreprises françaises continue de se dégrader. Le taux de marge en France atteint son plus bas niveau depuis 1985, et surtout le plus faible de toute l’Europe.

Au-delà effectivement des effets indéniables de la crise, les entreprises françaises mettent en avant des coûts salariaux en hausse constante, un manque de compétitivité, une pression fiscale accentuée, qui ont pour conséquence de rogner leurs marges et donc, leur capacité d’investissement.

Pourtant, correctement maîtrisés, ces sujets peuvent être une source d’économies inespérée et salutaire.

Etude réalisé en partenariat avec Leyton