Quelles mesures pour renforcer la compétitivité des entreprises françaises ?

Étude
vendredi 12 octobre 2012

Alors que le gouvernement lancera officiellement le chantier de la compétitivité le 5 novembre prochain, l’Association Nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion – présidée par Thierry Luthi – a réalisé début octobre, sous la responsabilité de Philippe Audouin – Vice-Président Exécutif de la DFCG une grande enquête auprès de ses adhérents sur la thématique « Quelles mesures pour renforcer la compétitivité des entreprises françaises ? ».

Trois mesures ont été jugées primordiales pour relancer la compétitivité de la France et de ses entreprises : l’abaissement du coût du travail, la fin de l’instabilité juridique et fiscale et, enfin, l’amélioration de la flexibilité du facteur travail.

Par ailleurs, plusieurs messages forts se dégagent des résultats de cette enquête :
– Les directeurs financiers et directeurs du contrôle de gestion sont fiers d’être des acteurs engagés au service de leur entreprise et de son développement, qu’il soit financier ou social ;
– Ils sont attachés à l’esprit d’entreprenariat, créateur de valeur pour l’économie française ;
– Ils souhaitent changer l’image de l’entreprise qui, dans la presse et l’opinion publique, est trop souvent vue sous le seul spectre des licenciements et des fermetures d’usines ;
– Ils attendent de l’Etat et des collectivités qu’ils contribuent, eux aussi, au redressement de la compétitivité de la France.

Ce document a pour ambition de présenter en détail les résultats de notre analyse.