Histoire de la DFCG

La vie de la DFCG : Repères chronologiques

Nous vous invitons à faire évoluer cette frise chronologique !

Si vous souhaitez nous faire part d’une nouvelle proposition de date importante pour la DFCG parmi ces 50 dernières années ; ou d’une quelconque modification sur le contenu existant, n’hésitez pas à joindre Sophie Clébant, sophieclebant@dfcg.asso.fr

 

De 1964 à 1974[+] Voir

30 Septembre 1964 : L’Association Nationale des Contrôleurs de Gestion (ANCG) est créée sous la présidence de Robert Canlorbe (Le Matériel Téléphonique – LMT) par ses deux cofondateurs, Charles de Fréminville, vice-président (Cegos) et Stephan Doblin, secrétaire général (Minnesota de France). Cette création fait suite aux différentes réunions de travail, initiées depuis début 1963 par la Cegos, regroupant une dizaine de contrôleurs de gestion appartenant à quelques grandes entreprises françaises, afin d’en définir la fonction. Jacques Guerber est nommé vice-président et Claude Cézard, trésorier. Georges Mathey, par son talent d’animateur, sera la cheville ouvrière du développement de cette jeune association. Dix ans après le retour des missions qui ont étudié, aux États-Unis, la création et le développement du contrôle de gestion, les définitions de la fonction, des aptitudes et des qualités nécessaires pour l’exercer restent très vagues. La confrontation des réalisations et des études recensées dans plusieurs pays permet à l’ANCG de présenter des propositions accessibles aux PME ; une initiative louable qui favorise un progrès induit à partir des méthodes pratiquées par des entreprises de plus grande dimensions.

Décembre 1967 : L’ANCG décide de créer une revue qui prend le nom d’Échanges et publie son premier numéro. Georges MATHEY en assurera la rédaction en chef jusqu’en 1995. L’objectif voulu pour Échanges depuis l’origine, exprimé en exergue en première de couverture du n°1, est d’aider à la réflexion et au maintien du niveau de compétences des dirigeants financiers au service de l’entreprise. Pendant une bonne trentaine d’années, la plupart des membres du comité de rédaction sont des cadres d’entreprise et les auteurs d’articles également. Le but est de développer les échanges entre les membres de l’association.

Janvier 1969 : La plaquette définissant les fonctions du « contrôleur de gestion », approuvées lors de l’AG annuelle de l’association de 1968, a largement contribué à développer le contrôle de gestion en France. Elle sert de référence non seulement aux membres de l’association, mais aussi aux établissements d’enseignement supérieur. La définition apportée est très proche de celle donnée par la FEI, l’institut nord-américain des dirigeants financiers.

Mai 1969 : À l’instigation de la FEI américaine, une confédération internationale d’instituts nationaux, l’IAFEI, est créée à Marbella (Espagne). Le premier congrès mondial est hébergé par l’Asociación Española de Ejecutivos de Finanzas (AEEF). L’anglais s’impose déjà comme langue de travail, au grand dam des Français et des Allemands ! Cette fédération internationale compte actuellement 16 instituts qui regroupent plus de 130 000 dirigeants financiers dans le monde. Ses membres sont présents dans de nombreuses institutions dans leur pays d’origine et participent à des travaux dans les domaines comptables et financiers assurant ainsi la reconnaissance de l’IAFEI au niveau des instances gouvernementales, nationales ou internationales. À titre d’exemple, l’IAFEI est membre permanent de l’International Accounting Standards Committee(IASC).

1972 : Le premier groupe régional « Rhône-Loire » est créé à Lyon.

1973 : La DFCG (Claude Bouniol) organise à Paris le 5e congrès international de l’IAFEI, ouvert par Valéry Giscard d’Estaing et présidé par Georges Mathey.

1973 : D’autres groupes régionaux se créent en Dauphiné-Savoie et dans le Nord – Pas de Calais.

1973 : Lors de l’AGE, il est décidé que le président élu le serait pour un an, renouvelable au maximum deux fois consécutives. Cette règle est toujours en vigueur aujourd’hui.

1974 : L’ANCG suit l’évolution du métier et se transforme en DFCG. Les groupes de réflexion et de travail se multiplient. Un ouvrage, Les contrats à long terme, fruit de la réflexion et de l’expérience d’un groupe de travail animé par Bertrand Coville (recruté par Georges Mathey comme directeur d’une filiale de la Compagnie des compteurs) et Pierre van der Ghinst, est édité. Jusque-là entièrement dédiée aux fonctions du contrôle de gestion, la revue Échanges ouvre ses rubriques à des thèmes « financiers » tels que la trésorerie, le financement, la fiscalité.

 

De 1975 à 1984[+] Voir

1976 : Création du groupe Est à Strasbourg.

1977 : Création du groupe Sud-Ouest à Bordeaux.

1977 : Parallèlement à la notoriété acquise en régions, la DFCG fait entendre sa voix auprès des pouvoirs publics, par l’intermédiaire de ses membres. Certains d’entre eux représentent l’Association auprès du Conseil de l’Ordre des experts comptables, du Conseil national de la comptabilité, de la Banque de France, du Comité National de l’Organisation Française – CNOF (section contrôle de gestion), de l’Institut Français de Gestion, et des relations étroites sont entretenues avec HEC dans le cadre de son Certificat d’Enseignement Supérieur des Affaires (CESA) et l’Université Paris-Dauphine.

1982 : Création en mars du premier comité de rédaction de la revue Échanges par Georges Mathey, alors Président de la commission d’orientation du centre de perfectionnement aux affaires. Ce comité nouvellement créé « officialise » un rôle joué par André Aaron, Directeur de l’Institut de formation pour les entreprises de la région parisienne (IFERP), Claude Cézard, Président de l’IAFEI, Bertrand Coville, P-DG de Caliqua, Jean Usunier, Directeur financier de Martini et Rossi, et Roger Vieules, directeur financier de la société anonyme française des appareils automatiques.

1982-1983 : Création des groupes régionaux Midi-Pyrénées, Aquitaine-Charente et Bretagne Pays-de-Loire.

1983 : Création du comité consultatif, regroupant les anciens présidents et le président en cours de mandat. Le comité consultatif est présidé successivement par Georges Mathey, Jacques Fettu et, depuis 2011, par Jean-François Bosquet. Sa mission est de trouver un président parmi les membres de l’association exerçant effectivement des fonctions de dirigeant financier et/ou de contrôle de gestion ; celui ou celle qui, par l’exercice de responsabilités significatives, a montré son attachement à l’association et manifesté sa capacité d’animateur. Le comité consultatif émet également un avis sur les modifications des statuts et sur le budget. Il veille au maintien de l’esprit de la DFCG et de sa culture.

1984 : Création des groupes Île-de-France, Picardie, Languedoc-Roussillon, Côte d’Azur, Centre, Lorraine, Franche-Comté et Normandie. Si les grandes orientations, la coordination et les relations extérieures restent nationales, l’action passe dans les régions. Celles-ci sont appelées par le président en exercice, Jacques Fettu, à nommer un correspondant pour Échanges et la même année, le groupe Dauphiné-Savoie réalise un numéro consacré à sa région (n°66, 1er trim. 1984). Un exemple suivi par les groupes Nord Pas-de-Calais (n°78, 1er trim. 1987), Alsace (n°81, 4e trim. 1987) et Bretagne Pays de Loire (n°74, 1er trim. 1986, et n°171, novembre 2000).

 

De 1985 à 1994[+] Voir

1985 : Un premier groupe de travail européen composé de Bertrand Coville (France), Kurt Greshake (Allemagne) et Rudolf Hofer (Belgique) réalise une étude sur la pratique du risque de change.

1985 : Le premier Club du jeudi est organisé à Paris par Alain Brigodiot, devenu Président du groupe Île-de-France. Une importante réunion-débat porte, le 26 septembre, sur le thème de l’entreprise en difficulté et de son redressement.

1986 : Le système de détermination des cotisations est modifié afin de donner plus d’autonomie aux groupes régionaux.

1986 : Les 18, 19 et 20 février a lieu Interfinances-Expobanques, le premier salon des financements et des techniques financières organisé avec le concours de la DFCG et de l’Institut de Haute Finance, dont le directeur est le secrétaire général de la DFCG, Jean-François Daigne.

1987 : Co création du Groupement des associations Professionnelles de la Finance – GPF, avec l’Institut Français des Auditeurs et Contrôleurs Internes – Ifaci, l’Association Française Des Credit manager et Conseils – AFDCC, la Chambre Nationale des Conseillers Financiers – CNCF et l’Institut des Hautes Finances – IHFi. Un premier projet de maison de la finance est élaboré mais n’aboutit pas. Une plaquette présentant les différents métiers de la finance permet toutefois de cimenter la spécificité de chaque association et un comité d’éthique est lancé en 1999.

1989 : La DFCG organise pour la deuxième fois le congrès mondial de l’IAFEI à Paris, préparé par Claude Rosza et au cours duquel intervient Pierre Bérégovoy, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

1989 : La DFCG cofonde l’EFFEI (European Federation of Financial Executives Institutes), une association indépendante, fondée sous l’égide de la Belgique, et le dynamisme de Monsieur Maurice Vander Brugghen, qui en fut le président de 1989 à 1996. Georges Couvois y succède jusqu’en 2003, date à laquelle l’Association EFFEI a été dissoute. Cette fédération a été fondée afin de faire connaître et, autant que possible, faire prévaloir les points de vue des associations nationales auprès des organismes européens. La DFCG participe ainsi activement aux travaux des commissions en place, notamment sur les thèmes de la monnaie unique, des normes comptables, des fonds de pension de la fiscalité et du Mercosur.

Janvier 1989 : Publication d’une brochure intitulée « Le dirigeant financier, son rôle, sa fonction » en réponse à la transformation de l’activité économique et à son internationalisation. Le rôle stratégique du financier se renforce.

Avril 1990 : Lancement des premiers « Petits déjeuners IDF » organisés au Pavillon Ledoyen avec la CNP.

1992 : Création du comité d’orientation stratégique, à l’initiative de Stephan Doblin.

1993 : Les responsabilités des membres du comité de direction et de certains administrateurs sont réparties et le recrutement d’un délégué général est décidé, sous l’impulsion de Daniel Burlin. D’abord à temps partiel à partir de juillet 1993, Jean Alecian exercera ses responsabilités à temps plein à compter de 1998 jusqu’en juillet 2007.

1993 : Le siège social de la DFCG, jusque-là domiciliée chez Jacques Guerber, est transféré au 1 rue Alfred de Vigny, Paris 8e. Le comité d’orientation stratégique est remplacé par le Comex (comité exécutif).

Fin 1993 : Création du groupe services publics par André Fito afin de promouvoir le contrôle de gestion dans le service public. Le groupe comprend des responsables de l’administration centrale (civile et militaire), des établissements publics à caractère administratif, des établissements publics à caractère industriel et commercial, des organismes de Sécurité sociale et des caisses de Mutualité sociale agricole.

1994 : La DFCG lance en juin Progiforum, le premier forum dédié aux progiciels de gestion comptable et financière au CNIT – Paris La Défense. L’objectif est de faire le point sur les dernières évolutions dans le domaine des progiciels de gestion, en réponse à l’expression forte d’un besoin des directeurs financiers. De fil en aiguille, ce forum devient un salon de référence ; il accueille près de 3 500 visiteurs et un peu plus d’une centaine d’exposants en 2007, puis est absorbé par un salon baptisé « SI Gestion », qui regroupe plusieurs autres salons, en 2008.

1994 : Publication, en septembre, de la première « fiche point de vue » sur le thème : « Le choix d’un progiciel de gestion »

1994 : L’étude DFCG-KPMG sur les pratiques budgétaires, réalisée à partir d’un sondage mené par l’Ifop de juin à juillet 1994 auprès de 2 650 entreprises d’Europe latine et anglo-saxonne, fait date (cf. http://lexpansion.lexpress.fr/economie/arretez-le-supplice_2388.html?p=3).

1994 : La DFCG prend un nouvel essor en créant, après le groupe Services publics, deux autres groupes sectoriels et en renforçant ses commissions techniques par de nouvelles structures : le groupe Collectivités locales, présidé par Jérôme Dupuis, maître de conférences à l’IAE de Lille, responsable du Master 2 Management social et territorial, et le groupe Banques et Assurances.

Septembre 1994 : Une date mémorable puisqu’elle correspond au congrès du 30e anniversaire organisé au Palais des congrès de Paris, suivi d’une soirée de gala à la Conciergerie. Le thème retenu était « Les challenges de l’entreprise dans l’Europe de l’an 2000 ».

 

De 1995 à 2004[+] Voir

Novembre 1995 : La revue de la DFCG devient mensuelle. Son fondateur, Georges Mathey, rappelle sa vocation tout en motivant l’intérêt de publier des offres d’emploi et des articles d’orientation : « faciliter un mouvement mutuel d’information entre professionnels capables d’enrichir les compétences qu’ils mettent au service de leur entreprise […] les temps ont changé, il faut maintenant […] savoir apporter des réponses à ceux qui se posent des questions sur leur devenir professionnel  […] échanger, partager, c’est se retrouver dans le regard de l’autre.» Au cours de l’année 1995, grâce à un contact permanent avec des cabinets de chasseurs de têtes, la DFCG a permis à plus de soixante de ses membres de trouver ou retrouver une activité professionnelle.

Mai 1996 : La DFCG, conjointement avec l’Association Nationale Des Chefs du Personnel – ANDCP devenue par la suite l’Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines (ANDRH), le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) et les Directeurs Commerciaux de France (DCF), publie un rapport d’étape sur « Quels critères de performance globale pour l’entreprise responsable ? ». Si les DFCG ne sont pas maîtres de la propriété des entreprises, ils sont du moins responsables, en tant qu’encadrement, de l’esprit qui y règne. Ce rapport démontre l’engagement commun des entreprises autour de leurs nouvelles responsabilités sociétales.

Juin 1996 : Organisé au lendemain de ProgiForum par la DFCG sous l’égide de la fédération européenne des dirigeants financiers (EFFEI), un congrès porte sur « La communication financière dans l’Europe de demain ». Il permet à Michel Prada, président de la Commission des opérations de Bourse, et Mario Monti, commissaire européen, de s’exprimer sur ce sujet. Maurice Lévy, Président de Publicis, prononce l’allocution de clôture. Le congrès s’achève par une soirée jazz au musée de l’automobile de La Défense avec un récital de Dee Dee Bridgewater.

Décembre 1997 : Un colloque sur le thème « Le directeur financier face à l’externalisation » est organisé par la DFCG à l’Hôtel des Invalides et permet de faire le point sur les dernières tendances en la matière.

28 Mai 1998 : Organisé avec le soutien de la Commission Européenne par la DFCG sous l’égide de la fédération européenne des dirigeants financiers (EFFEI), une conférence sur le thème  » The Euro in the Company – Strategic Stakes and Operationnal Impacts »a lieu à la Maison des Arts & Métiers. Cette conférence s’inscrit dans le cadre d’un cycle de 40 conférences en Europe, financés par l’UE pour promouvoir la mise en place de l’Euro. Trois autres conférences auront lieu en France, à Lille, Lyon et Marseille.

Janvier 1999 : Lancement du premier site Internet de la DFCG : www.dfcg.asso.fr sous l’impulsion de François Jegard, qui animera un comité éditorial à partir de 2003.

2000 : Premier Dîner-débat et premier séminaire de formation sur les IFRS. Après quelques mois, les séminaires de formation proposés par Jean-Pierre Bille et Laurence Malès ont été bien accueillis par les membres, si bien qu’un catalogue est monté, selon deux axes : les normes comptables et le contrôle de gestion.

Février 2000 : Lancement de la collection DFCG-Eyrolles avec la publication de son premier ouvrage Les mutations du Contrôle de gestion, rédigé par Philippe Baron, Président du comité technique de la DFCG, Daniel Corfmat, Directeur administratif et financier et Arnaud Helluy Directeur de mission à la SNCF. Cet ouvrage était préfacé par Louis Schweitzer, Président Directeur Général de Renault. L’objectif est de donner une vision moderne et très opérationnelle des fonctions de directeurs financiers et de contrôle de gestion.

2000 : Soucieuse de voir les fonctions de directeur financier et de contrôle de gestion participer plus concrètement aux décisions de l’entreprise, la DFCG, sous la présidence de Patrick Dumouchel, Publicis, choisit pour thème de son congrès national « la stratégie ». Un accord de partenariat avec l’Association française de Stratégie et Développement d’Entreprise (Afplane) est conclu afin de confronter les points de vue des directeurs financiers et contrôleurs de gestion de la DFCG avec ceux des stratèges d’entreprise. Cet accord confirme la tendance de plus en plus marquée, notamment dans les grands groupes, de l’intégration des directeurs financiers aux processus d’élaboration de la stratégie de l’entreprise et au suivi de la mise en œuvre de cette stratégie au sein des échelons opérationnels.

Décembre 2000 : Le 1er Trophée du directeur financier de l’année est organisé conjointement par la DFCG, Hudson et le Figaro, sous l’impulsion de Jean-Pierre Bille.

2001 : Lancement en janvier du comité technique, présidé par Philippe Baron, avec la création de trois commissions : “Contrôle de gestion” dont les travaux sont centrés sur le Balanced Scorecard et plus particulièrement les enjeux sociaux de l’entreprise ; “Stratégie” sur les modalités de suivi et de mesure de la stratégie de l’entreprise ; “Systèmes d’information”, sur la cohérence de la consolidation financière et économique, les ERP, l’apport des nouvelles technologies dans les systèmes d’information et le décisionnel.

Mars 2001 : Les premiers « Rendez-vous juridiques et fiscaux » sont organisés sous la houlette d’Éric Lovisolo pour la DFCG et de Stéphane Baller pour Ernst & Young cabinet d’avocats. Ils ont pour but de permettre aux directeurs financiers de partager des cas pratiques ou des questions d’actualité qui faciliteront leur prise de décision et leur réflexion stratégique en intégrant les risques juridiques et fiscaux.

Juin 2001 : Dîner débat avec Benjamin Cohen, Vice-Président du directoire en charge des finances d’Accor et premier lauréat du Trophée du Directeur Financier de l’année.

Octobre 2001 : Une grande enquête portant sur le directeur financier face aux nouvelles attentes d’information et de transparence est menée par la DFCG avec PwC. Elle révèle que la communication financière est devenue un thème majeur auquel les directeurs financiers accordent une grande importance. Ils pensent que leur rôle va s’accroître, d’abord dans la démarche stratégique (82 %), mais aussi dans l’information interne (49 %) et dans la communication externe (37 %) de l’entreprise. Ce rôle nouveau dans la production et la gestion de l’information constitue pour les directeurs financiers une nouvelle occasion de valoriser leur fonction.

2002 : La première édition de Financium, le congrès des dirigeants financiers obtient un grand succès en décembre. Le fonds social Jean Boyer est créé.  » Le congrès annuel des dirigeants financiers » n’était que le titre de la première édition de Financium, dont la base-line initiale était « Le symposium des dirigeants finances-gestion », d’où son nom. En effet, en Grèce antique, un symposium combinait travaux intellectuels et périodes festives, ce que voulaient les concepteurs de Financiuù. Ainsi, cette première édition s’était terminée en apothéose par une soirée au Lido. Un concours de connaissances techniques financières avait été organisé pendant les deux jours; le premier prix, une Renault VELSATIS offerte par Renault SA, avait été déposée sur la scène du Lido. Le lauréat était un contrôleur de gestion membre du groupe Bretagne-Pays de Loire de la DFCG.

2003 : Lancement du premier Trophée Aquitain de la Gestion avec pour lauréat Jacques Isnard, censeur de la DFCG depuis le 1er janvier 2014.

Depuis le lancement de ce premier trophée, les régions ont, au fur et à mesure, organisé leur trophée chaque année afin de mettre davantage en valeur l’action des directeurs administratifs et financiers exerçant dans celles-ci. Ces événements permettent de réunir tous les professionnels de la fonction finance-gestion, et sont des moments importants et attendus de la vie associative régionale.

10 trophées Finance & Gestion sont attendus en régions en 2014 :
– Bourgogne Franche Comté en avril : c’est une première !
– Côte d’Azur et Normandie en mai
– Alsace et Lorraine en juin
– Provence en septembre
– Aquitaine-Charentes et Midi-Pyrénées en octobre
– Bretagne-Pays de Loire et Rhône-Alpes Auvergne en novembre

Pour une meilleure visibilité nationale tout en gardant un ancrage régional, une marque qui se décline, un logo et une appellation commune ont été initiés en 2014 :
Logo Trophée Finance&Gestion
Octobre 2003 : La DFCG est accueillie à l’ENA, à l’occasion des 4es Assises des Services Publics dont le thème est « Se recentrer sur le cœur de métier : un levier pour améliorer la performance ? ».

2004 : Publication en mars du premier ouvrage sur les normes IFRS rédigé par 18 professionnels – directeurs financiers, directeurs de mission, experts comptables, conseils, formateurs – réunis au sein d’un groupe de travail de la DFCG, et préfacé par Thomas E. Jones, Vice-Président de l’International Accounting Standards Board (IASB).

Mai 2004 : Les deuxièmes Rencontres internationales DFCG sont organisées par le groupe international, en partenariat avec l’association sœur américaine, la FEI (Financial Executives International) sur le thème « Ancien et nouveau monde, comment œuvrer ensemble ? ».

Décembre 2004 : La DFCG fête ses 40 ans au Palais Brongniart en présence de Francis Mer, Président de l’Association pour l’Innovation politique et Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

 

De 2005 à 2014[+] Voir

2005 : Édition en octobre du premier cahier technique « Normes IFRS/IAS et communication financière, guide de préconisations à l’usage des entreprises industrielles et commerciales ».

Novembre 2005 : Afin de faciliter les rencontres entre les membres DFCG en recherche et les DRH ou consultants en recrutement, la DFCG organise des speed networking.

Novembre 2005 : La Matinée-débat organisée à Paris marque le lancement du groupe sectoriel « distribution » sous l’impulsion d’Éric Lovisolo (Celio) et d’Éric Ropert (KPMG). Cette activité est reconnue pour son dynamisme et sa performance en termes d’offres, de logistique ou de systèmes d’aide à la décision et peut inspirer les DAF d’autres secteurs.

2006 : L’année 2006 est celle de la refonte du site Internet www.dfcg.com et de la création du site Internet www.revue-echanges.org permettant de relever la visibilité de l’Association et de sa publication phare.

2006 : Lancement du partenariat DFCG – PwC pour les journées « Arrêté des Comptes » organisées par Les Échos Conférences. Deux journées de référence (Arrêté des Comptes et Résultat Fiscal – Arrêté des Comptes et IFRS) qui aujourd’hui sont déclinées dans un Tour de France de plus de 20 villes, sur un format dynamique (questions/réponses) et interactif (quiz). Un succès renouvelé chaque année pour ces journées ADC incontournables pour gérer les impacts des nouvelles mesures sociales et fiscales.

Avril 2006 : L’AFCGB, association créée en 1978, est un lieu d’échanges et de promotion pour les contrôleurs de gestion dans les banques et les établissements financiers. La DFCG poursuit des objectifs similaires pour la population des dirigeants financiers en entreprise, quel que soit leur secteur d’activité. Déjà très liées, les deux associations décident de se rapprocher : les membres de l’AFCGB deviennent membres du groupe banques de la DFCG. Un dîner-débat est organisé à l’occasion de ce rapprochement et accueille, le 4 mai 2006, Michel Pébereau, Président du conseil de surveillance de BNP Paribas.

2007 : La DFCG continue de se moderniser et se dote d’une lettre électronique mensuelle, « La lettre des dirigeants finances – gestion ». Son objectif est d’améliorer la diffusion des informations concernant à la fois les problématiques métiers et les activités de l’Association. Elle est envoyée à tous les membres dela DFCG ainsi qu’à un fichier de contacts partenaires et de VIP, offrant une meilleure visibilité à la revue.

Avril 2007 : Un colloque sur le thème « Exécution de la stratégie : quel rôle pour la direction financière » en présence de David Norton, coauteur avec Robert Kaplan de L’alignement stratégique, créer des synergies par le tableau de bord prospectif, ouvrage publié par Eyrolles dans la collection DFCG, réunit des directeurs financiers prestigieux tels que Eric Groven (HSBC France), Roland Kientz (Alstom Transport) et Alain-Pierre Raynaud (Areva).

Avril 2007 : Philippe Chastres est nommé délégué général par François Meunier, président de la DFCG. Il succède à Jean Alecian qui fait valoir ses droits à la retraite.

Mai 2007 : en nommant chaque président membre du conseil d’administration de l’autre association, la DFCG et l’APDC (Association des Directeurs de Comptabilité et de Gestion) resserrent leurs liens. Ce rapprochement a pour but de renforcer les moyens d’action des deux associations et d’acquérir un poids plus important dans le débat public autour des normes comptables, leur évolution et leurs applications, sujet qui ne peut être laissé aux seuls organismes, extérieurs aux entreprises.

Juillet 2007 : Un baromètre est réalisé en partenariat avec l’Agefi et Atos Consulting afin d’étudier les relations banques-entreprises et mettre en avant les meilleures banques dans tel ou tel domaine parmi toutes les banques implantées en France, y compris les banques étrangères. Il porte notamment sur le financement de l’exportation, la fonction de banque d’investissement et la fonction de banque d’affaires.

Septembre 2007Armand Angeli est nommé président du groupe International de l’Association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion (DFCG). Il a également été nommé président du comité d’organisation du Congrès mondial des directeurs financiers de Paris qui se tiendra en décembre 2008, et Vice-Président EMEA de l’IAFEI.

2007-2008 : Développement d’une stratégie régions relancée avec la nomination d’un vice-président de la DFCG en charge des régions. Le bilan au bout de 5 ans est très positif avec un investissement fort des bénévoles et un nombre d’adhérents en constante hausse, une vie régionale dynamique avec près de 350 événements en régions et la rédaction de l’ouvrage collectif Améliorer la Performance de votre entreprise : 70 recommandations concrètes par des dirigeants finances-gestion et leurs conseils.

2008 : L’équipe permanente de la DFCG s’étoffe avec la création d’un poste de Directeur des partenariats et de la communication, et par celle d’un Directeur des études et de la formation, respectivement assurés par Béatrice Lebouc – qui sera promue Déléguée Générale Adjointe en décembre 2010 puis Déléguée Générale en janvier 2012 – et par Raphaël Ozier, auparavant Secrétaire de rédaction de la revue Échanges.

Avril 2008 : Une journée bilatérale France – Italie est organisée en partenariat avec l’association italienne des directeurs financiers, l’ANDAF, le groupe international et le groupe régional Provence – Côte d’Azur de la DFCG.

Juillet 2008 : La DFCG et XBRL France concluent un partenariat afin de faire bénéficier les directeurs financiers du savoir-faire technologique développé par XBRL France pour l’application du standard européen de communication financière.

Octobre 2008 : Lancement, sous l’impulsion de Jean-Pierre Bille, du groupe DFCG Avenir afin de rendre accessible l’association à des jeunes cadres de la profession (moins de 35 ans).

Décembre 2008 : Le comité scientifique est créé sous l’impulsion de François Meunier ; il se substitue à la fois au comité technique national et aux comités Jacques Cœur du groupe Ile-de-France et intègre, en 2009, la collection DFCG. Composé de professionnels reconnus, le comité scientifique poursuit quatre missions : rassembler l’ensemble des compétences de la DFCG dans les domaines techniques d’intérêt pour les directeurs financiers et contrôleurs de gestion, faire vivre le volet « intellectuel » de l’Association, communiquer auprès des médias sur des problématiques touchant la profession et donner un avis qualifié sur des projets de textes législatifs ou réglementaires et leur application.

Décembre 2008 : La DFCG, via Financium, abrite pour la 3e fois (après ceux de 1973 et de 1989) le congrès mondial de l’association internationale des associations de dirigeants financiers (Iafei), ce qui contribue à son rayonnement international et permet de renforcer les liens avec d’autres associations telles que la FEI (États-Unis) ou le CIMA (Grande-Bretagne).

14 Décembre 2008: Daniel Burlin, ancien Président de la DFCG, administrateur de la FNEGE (Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises) et membre du conseil d’orientation de I’IHFI (Institut de Hautes Finances), a été nommé président de l’IAFEI, la fédération internationale des associations de dirigeants financiers, pour 2 ans. La précédente présidence de l’IAFEI par un français était celle de Claude Cezard en 1983 et 1984. Cette nomination renforce le rayonnement de la DFCG au niveau international. Marc Ugolini réélu comme Président de la partie européenne.

Décembre 2008 : Rapprochement des groupes sectoriels Banque et Assurance.

Février 2009 : Lancement du « Blog de la DFCG » sous l’impulsion de François Meunier, alors président du comité scientifique. Il sera rebaptisé le « blog du directeur financier » en juin 2011 – (www.dfcg-blog.org). De nombreux posts sont rédigés soit par des membres de la DFCG, soit par des personnalités extérieures (Patrick Artus, Nicolas Véron, Philippe Waechter, etc.) et permettent de stimuler les échanges de points de vue des professionnels de la finance d’entreprise.

Début 2009 : Lancement des conférences formation de la DFCG : un format différent des séminaires pour permettre à des grands témoins d’échanger avec les participants.

Mi-2009 : Refonte complète du site www.revue-echanges.org avec la possibilité de s’abonner en ligne, au format papier et/ou Internet ou d’acheter la revue au numéro, et une visionneuse du dernier numéro paru pour les abonnés.

2008-2009 : La DFCG, l’AFDCC et l’AFTE s’unissent pour organiser un petit-déjeuner annuel commun : le SEPA en 2008, la LME et les délais de paiement en 2009. Les adhérents des trois associations reçoivent les programmes de formation des associations amies.

Juin 2009 : Première édition de « l’Université d’été by DFCG » dans les locaux de l’Université Paris-Dauphine sur le thème : « construire la performance », créée sous la houlette de Béatrice Lebouc et de Serge Ventura.

Décembre 2009 : L’organisation de Financium, sous la houlette d’Armand Angeli, est désormais totalement internalisée et abrite le Trophée du directeur financier de l’année.

2010 : Lancement du référentiel de compétences en contrôle de gestion, en partenariat avec l’Afnor et, sous l’impulsion de Philippe Chastres, de DFCG TV, qui connaît un vrai succès de communication. La DFCG passe le cap des 3 000 membres et investit les réseaux sociaux : elle crée des comptes sur Viadeo, LinkedIn et Facebook.

Juin 2010 : 2e édition de l’Université d’été by DFCG à Nice. Afin de donner aux régions la place qui leur revient, l’Université d’été a lieu un an sur deux en région.

Septembre 2010 : Création de la Maison de la Finance sous l’impulsion de Daniel Bacqueroët : la DFCG, l’AFDCC (credit manager) et l’APDC (directeurs de la comptabilité et gestion) décident de mettre en commun leurs locaux pour améliorer les échanges entre membres de la communauté financière.

Octobre 2010 : La maquette d’Échanges est internalisée grâce au recrutement d’Anne-Marie Auger.

Novembre 2010 : La Lettre des professions financières (LPF) est une lettre électronique hebdomadaire qui remplace la newsletter mensuelle de la DFCG. Adressée chaque jeudi, ce nouveau support vient enrichir l’offre média proposée par la DFCG.

Décembre 2010 : Lancement de l’Institut francophone des professions financières à l’occasion de Financium, afin de fédérer les actions menées dans un cadre francophone (Maroc, Vietnam, Afrique de l’Ouest).

2011 : Publication du premier Observatoire international du contrôle de gestion à partir d’une enquête auprès des contrôleurs de gestion de 14 pays (dont 5 membres de l’IAFEI) en partenariat avec l’Université Paris-Dauphine et Décision Performance Conseil.

2011 : Publication, en septembre 2011 aux Éditions Eyrolles, du premier ouvrage collaboratif de la DFCG sous la direction de Daniel Bacqueroët et Thierry Luthi : Améliorez la performance de votre entreprise. Entièrement rédigé par les membres de la DFCG et avec le soutien actif des présidents des groupes régionaux, celui-ci se veut une « bible » pour les dirigeants de PME en leur délivrant 70 recommandations regroupées par thème (innovation, financement, etc.).

Juin 2011 : Le conseil d’administration de la DFCG donne son feu vert à la création d’une Fondation DFCG, abritée par la Fondation de France. Ses deux objectifs principaux sont de favoriser l’accessibilité des métiers de la finance pour les étudiants post-prépa ou post-master et de soutenir la recherche sur les métiers de la finance d’entreprise. La Fondation est présidée par Daniel Burlin, ancien Président de la DFCG, assisté de Philippe Chastres, ancien Délégué Général de la DFCG, qui en assure le secrétariat général.

Octobre 2011 : Lancement de la « Quotidienne DFCG ». Envoyée à 18 000 abonnés amis ou membres de la DFCG, son objectif est de concentrer, en un support unique, l’essentiel de l’actualité de la DFCG afin de valoriser la dynamique de l’association et de renforcer les liens avec les directions financières et ses membres.

Décembre 2011 : Lancement du club DFCG Senior, sous l’impulsion d’Yves Guillemot, membre de la DFCG en retraite. Le club se donne comme vocation d’aborder les sujets susceptibles d’intéresser les membres ayant acquis une « séniorité », qu’ils soient encore en pleine activité ou commencent à préparer « l’Après », via une activité rémunérée ou bénévole.

Février 2012 : Béatrice Lebouc est nommée, Déléguée Générale en remplacement de Philippe Chastres qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Juin 2012 : 1ère publication de DFCG Mag’, le supplément bimestriel de la revue Échanges, destiné à la vie de l’Association.

Juillet 2012 : 4e Université d’été by DFCG à Lille

Septembre 2012 : La DFCG et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne s’unissent pour lancer le Diplôme d’Université Contrôle de gestion et pilotage de la performance. Master spécialisé d’une durée d’un an (6 mois de cours – 6 mois de stage) et accessible sur dossier et entretien avec un diplôme de master 1, école de commerce ou d’ingénieur, ce programme porte à la fois sur les missions, les référentiels, les pratiques et les valeurs socioprofessionnelles des contrôleurs de gestion.

Décembre 2012 : La 10e édition de Financium accueille Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, et Louis Gallois, Commissaire général à l’Investissement, autour du thème « Financiers : des acteurs engagés au service de l’entreprise ».

Janvier-février 2013 : Publication du 2e tome de l’Actualité du dirigeant finance-gestion, recueil des meilleurs articles publiés dans la revue Échanges et sur le blog du dirigeant financier et de L’essentiel du contrôle de gestion, par Annick Delhon-Bugard, Frédéric Doche, Guillaume Lebeau et Olivier Stephan (membres de la commission contrôle de gestion du comité scientifique) aux Éditions Eyrolles.

Janvier 2013 : Lancement de DFCG au féminin, un nouveau rendez-vous destiné aux femmes professionnelles des fonctions finances, créé par Sophie Macieira-Coelho, Présidente DFCG Île-de-France et Sophie Chevalier.

Juillet 2013 : La 5e Université d’été sur le thème « Directions financières, se réinventer pour accompagner les nouveaux enjeux stratégiques » a rassemblé plus de 300 dirigeants finance-gestion, universitaires et partenaires des directions financières à l’Université Paris-Dauphine. À cette occasion, la DFCG a annoncé le lancement de nouveaux médias : la revue Finance & Gestion (anciennement Échanges), le blog Vox-Fi (anciennement le Blog du Directeur financier), DFCG.fr (le nouveau site institutionnel de l’association) et DFCG News (le portail multimédia de l’association réunissant l’ensemble de la production intellectuelle de la DFCG).

Septembre 2013 : Le groupe Services Publics de la DFCG, Emmanuel   Millard son nouveau Président et les membres du bureau, organisent un petit-déjeuner sur le thème : « Réussir la mise en place du nouveau cadre budgétaire GBCP ».

Novembre 2013 : La DFCG organise le 5ème colloque Distribution sur le thème « La direction financière, actrice de la performance » sous l’impulsion de Guillaume Lebeau, Président du groupe Distribution.

Novembre 2013 : La DFCG crée le bureau Contrôle de Gestion présidé par Frédéric Doche.

Décembre 2013 : La 11e édition de Financium aborde le thème « Financer, explorer, innover : à la recherche de la croissance perdue » ; accueille Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale et présente une interview filmée d’Olivier Fouquet, Président de section honoraire au Conseil d’État sur le thème de la fiscalité.

Janvier 2014 : Pour son premier Club du Jeudi, la DFCG Île-de-France a organisé un diner débat, avec le soutien actif de DFCG au Féminin, sur le thème « Création de valeur : les leviers de mixité », en présence de Madame Najat Vallaud–Belkacem, Ministre des Droits des Femmes.

Janvier 2014 : Le Groupe Services Publics, sous l’impulsion d’Emmanuel Millard, son Président, organise un petit déjeuner sur la certification des comptes. Cette manifestation s’inscrit dans une nouvelle dynamique du groupe qui se développe.

Mars 2014 :. Armand Angeli est nommé membre du Consulting Advisory Group de l’IAASB, l’équivalent de l’IASB pour les normes d’audit dans le monde, sous l’égide de l’IFAC (International Federation of Accountants). Sous couvert de l’IAFEI, Il y représente les instituts européens et succède à Jean Luc Peyret et Georges Couvois (alternate), qui ont participé aux travaux de ce CAG depuis 2004.

 

 

 

 

 

 

 

 

twitter du directeur financier facebook du directeur financier facebook du directeur financier